PHOTO – Laurence Boccolini, courageuse face à la maladie : ce passe-temps qui lui manque tant

Laurence Boccolini souffre de polyarthrite rhumatoïde, une maladie qui déforme les articulations et peut très vite devenir extrêmement douloureuse. A cause de cette affection, le quotidien est bien entendu plus difficile à gérer et l’animatrice doit redoubler d’efforts pour s’adonner aux activités qui lui plaisent. Un courage de tous les instants.

Le premier symptôme est apparu alors qu’elle avait une trentaine d’années : une douleur aigüe dans les articulations du pied qui n’a fait que s’accroitre. Et depuis ce jour, la maladie- qui a été diagnostiquée très tardivement- a malheureusement gagné du terrain, mais Laurence Boccolini se bat jour après jour pour continuer à mener sa vie comme elle l’entend. Il faut savoir que la polyarthrite rhumatoïde est une affection particulièrement douloureuse et très contraignante au quotidien, qui transforme un petit geste banal en un véritable parcours du combattant. C’est pourquoi il lui est de plus en plus compliqué de s’adonner à sa passion pour l’écriture manuscrite, comme elle l’a confié dans un post sur Instagram : “Ce qui me manque le plus avec la PR… Écrire Écrire Écrire… Laisser mon esprit vagabonder…Écrire … J’ai toujours eu très peur dans ma jeunesse un jour de ne plus pouvoir remplir de jolis cahiers”.

Et si beaucoup auraient déjà baissé les bras, pas question pour Laurence de dire adieu à ce passe-temps qu’elle apprécie tant : “Pas facile aujourd’hui mais sms,appels, mails ne tueront pas le plaisir d’écrire même si après 15 mn j’ai la main comme celle de Mike Tyson après un combat “. Extrêmement courageuse face à ces symptômes, la jeune mère se bat, notamment pour continuer à s’occuper avec tendresse de sa petite Willow qui, du haut de ses 5 ans, ne se rend pas encore compte de ce que vit sa maman.

L’animatrice de TF1 s’est confiée à Gala à ce sujet dans une interview en janvier dernier : “Elle sait qu’il y a certaines choses que je ne peux pas faire. Je n’ai plus beaucoup de sensations dans les mains. Donc, quand je lui fais des couettes, je lui fais mal parce que j’ai dû mal à tirer l’élastique. Ou que lorsque j’ai mal au dos, je ne peux pas la porter”.Mais pour la ravissante petite-fille, sa maman est surtout une superhéroïne : “ Pour elle, sa mère, c’est la plus belle du monde, la plus sympa et la plus drôle”.

View this post on Instagram

ce qui me manque le plus avec la PR… Écrire Écrire Écrire… Laisser mon esprit vagabonder…Écrire … J'ai toujours eu très peur dans ma jeunesse un jour de ne plus pouvoir remplir de jolis cahiers avec mon écriture de cheval au galop ( merci ma prof d'anglais de terminale )… Pas facile aujourd'hui mais sms,appels, mails ne tueront pas le plaisir d'écrire même si après 15 mn j'ai la main comme celle de mike tyson après un combat ???? Écrire !!!! @shopbando ❤️ #write #thewritestuff #thoughts #bliss #script

A post shared by laurence boccolini (@lolobocco) on Feb 19, 2019 at 2:30am PST

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *