Nagui: « Je dois faire attention à l’overdose »

Il se confie dans Télé 7 Jours, à deux semaines du retour de Taratata à la télévision pour sa 500e émission. Nagui est heureux sur France 2, mais il a désormais une peur : celle de lasser le public, à cause des nombreux programmes qu’il anime.

Tout le monde veut prendre sa place, N’oubliez pas les paroles… Nagui est très, très souvent à l’antenne sur France 2. Au point qu’il craigne de lasser son public – son omniprésence pourrait selon lui provoquer à terme un rejet de la part des téléspectateurs. « Je dois faire très attention à l’overdose », confie-t-il cette semaine à Télé 7 Jours. Une déclaration paradoxale, alors que l’animateur présentera bientôt un autre programme sur le service public : Taratata est en effet de retour à la télévision. Le 24 octobre prochain, l’émission fêtera sa 500e itération en grande pompe : au Zénith de Paris seront réunis Eddy Mitchell, Patrick Bruel, Black M, Selah Sue ou encore les Fréro Delavega, pour un concert diffusé en direct sur France 2.

Malgré cette peur, Nagui est plutôt serein – normal, quand on est l’animateur préféré des Français. « Toutes les embûches, tous les licenciements en radio, les problèmes de contrats… Autant de leçons de vie qui me permettent de dire aujourd’hui : tout va bien, pourvu que ça dure et profitons de l’instant présent ! », assure-t-il. Une philosophie qui lui permet aussi de rester fort face aux nombreuses lettres d’insulte, qu’il reçoit encore régulièrement aujourd’hui : « Des lettres racistes, des ‘Retourne dans ton pays’, ‘Casse-toi sale arabe, ‘Sale Juif’, ‘Sale Musulman’… », précisait-il en avril dernier dans On n’est pas couché.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *