Michael Jackson était-il stérile?

Paul Gohranson est catégorique. Pour lui, Michael Jackson ne pouvait pas être le père de Prince Michael I, Paris, et Prince Michael II, puisqu’il était stérile. L’ancien petit ami d’Arnold Klein (le dermatologue de Michael) affirme que ce dernier est le père biologique des enfants de la star…

Nouveau rebondissement dans «l’affaire Jackson». Selon son ancien boyfriend, Arnold Klein serait le papa des enfants du roi de la pop. Malgré les démentis du dermatologue de Jackson, Paul Gohranson affirme que son ancien amant est bien le père des enfants de Michael Jackson et que ce dernier était stérile.

Dans une interview donnée au site internet RadarOnline.com, l’homme prétend que Michael Jackson serait devenu stérile suite aux nombreux coups aux testicules que Joe Jacksonlui avait infligé quand il était enfant…

Des déclarations non vérifiables et qui viennent contredire celles de Tito Jackson (le frère de Michael) qui a affirmé que Michael était bien le père biologique de ses enfants et précisé que tout le «clan» Jackson a toujours été derrière la star Michael. Selon Tito, plusieurs membres de la famille, alarmés par les informations selon lesquelles le chanteur souffrait d’addiction à des médicaments, avait organisé un «raid» dans sa propriété de Neverland, en Californie: «Michael a tout fait pour être sûr que nous ne sachions rien sur sa consommation de médicaments» a déclaré Tito. Avant de renchérir: «Nous devions agir, moi, mes soeurs Janet, Rebbie et La Toya, et mes frères Jackie et Randy»

Click Here: collingwood magpies 2019 training guernsey

Devant le nombre croissant d’informations leur parvenant à ce sujet, la famille aurait commencé à s’inquiéter pour la santé du frangin: «Nous avons fait irruption dans la maison et il était pour le moins surpris de nous voir. Nous sommes allés dans une de ses chambres et avons eu une discussion avec lui. Certains d’entre nous pleuraient», a poursuivi le guitariste de 55 ans.

Les causes de la mort de Michael Jackson, le 25 juin à l’âge de 50 ans, sont encore inconnues, mais les enquêteurs étudient le rôle possible de la consommation de médicaments dans son décès, qu’il traite désormais comme un homicide.

Jeudi 16 juillet 2009

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *