Matt Damon boxeur, Viggo Mortensen pressenti, cascades à Las Vegas… “Jason Bourne” en 9 vidéos !

Découvrez 3 extraits, 2 interviews et 3 vidéos making-of de “Jason Bourne”, nouveau volet consacré au célèbre espion amnésique campé par un Matt Damon en très grande forme.

Click Here: pandora Bangle cheap

Le saviez-vous ? Une rumeur évoquait Viggo Mortensen en grand méchant, mais c’est Vincent Cassel qui a finalement obtenu l’immense privilège de se frotter à l’espion Bourne adepte des techniques de combats. Le célèbre acteur français prend ainsi le relais de Clive Owen, Karl Urban et Edgar Ramirez dans le rôle du bad-guy, confirmant une fois de plus à quel point les projets internationaux ne lui font pas peur.

Jason Bourne – EXTRAIT VOST "Bourne vole une moto"

 

Le saviez-vous ? Le premier volet consacré à l’espion amnésique Bourne, La Mémoire dans la peau, avait été à sa sortie un film extrêmement lucratif (214 millions de dollars de recettes dans le monde pour un budget de 60 millions) qui a logiquement donné lieu à des suites. Ainsi, La Mort dans la peau a généré 289 millions de dollars de recettes dans le monde, La Vengeance dans la peau 442 et The Bourne Legacy 280.

Jason Bourne – EXTRAIT VOST "Heather appelle Bourne"

 

Le saviez-vous ? Sorti en 2002, La Mémoire dans la peau, avait constitué une date importante dans le cinéma d’action et d’espionnage. Le film a en effet injecté une bonne dose de réalisme dans un genre qui ne l’était pas vraiment du côté des blockbusters. Par ailleurs, La Mémoire dans la peau est également le film qui a “sauvé” la carrière de Matt Damon qui, à ce moment, enchaînait les bides (De si jolis chevaux, La Légende de Bagger Vance, Titan A.E.).

Jason Bourne – EXTRAIT VOST "Poursuite à Las Vegas"

 

Le saviez-vous ? Doté d’un budget de 120 millions de dollars, Jason Bourne n’est pas le film le plus cher de la saga puisque le troisième opus La Vengeance dans la peau en avait coûté 130. A noter que les deux premiers opus ont respectivement été conçus pour 60 et 85 millions et le film porté par Jeremy Renner 125.

Bourne 5 : premières révélations sur le tournage

 

Le saviez-vous ? Vincent Cassel campe l’agent aussi aguerri que sans pitié traquant Jason Bourne. Il s’agit d’un rôle très physique comprenant très peu de dialogues. Pour mieux se glisser dans la peau de ce personnage, le comédien confie s’être inspiré des requins, à la fois dans la gestuelle, le regard ou l’intention.

Les attentes 2016 de la rédac #08 – Bourne 5

 

Le saviez-vous ? Pour être crédible en Jason Bourne, Matt Damon s’est beaucoup entraîné, notamment à la boxe qu’il pratique depuis La Mémoire dans la peau. L’acteur avait également un coach personnel, Jason Walsh, qui lui a fait suivre un régime sévère et un programme de musculation très spécifique. Enfin, un dénommé Matt Baiamonte, un boxeur que Damon avait rencontré pour le tournage de Invictus en 2009, lui a enseigné les préceptes de son mentor, Angelo Dundee, l’entraîneur de Mohamed Ali, Sugar Ray Leonard, George Foreman et Héctor Camacho, entre autres.

Jason Bourne – MAKING OF VOST "Jason Bourne revient"

 

Le saviez-vous ? Paul Greengrass et le directeur de la photographie Barry Ackroyd, qui viennent tous les deux du documentaire, ont opté pour une approche minimaliste. Leur mot d’ordre était même : “Rien à cirer des rails pour les travellings, de la grue, filmez, filmez et filmez !” Les deux hommes ont utilisé une caméra numérique Arri Alexa pour les scènes de nuit et d’action. Pour le reste, la pellicule Kodak a été privilégiée. Le monteur Christopher Rouse a ensuite étalonné le tout pour que le 35 millimètres perde un peu de grain et que le numérique en gagne un peu.

Jason Bourne – MAKING OF VOST "Las Vegas"

 

Le saviez-vous ? Les scènes de cascades ont été tournées avec plus de 15 caméras (dont beaucoup étaient télécommandées compte tenu du danger que représentaient les voitures lancées dans les courses poursuites) par Simon Crane, le réalisateur de la seconde équipe.

Jason Bourne – BONUS VOST "Bourne en 90 secondes"

 

Le saviez-vous ? La scène dans laquelle Vincent Cassel conduit un fourgon blindé qui détruit tout sur son passage a nécessité une armada d’environ 200 véhicules, dont 50 étaient pilotées par des cascadeurs et 150 abritaient des figurants. Pour cette scène, une camionnette Lenco BearCat plus légère (deux tonnes de moins qu’un vrai fourgon) et plus rapide a été conçue.

Voir tous les secrets de tournage de “Jason Bourne”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *