Les deux sœurs siamoises camerounaises ont été opérées avec succès

Après 5 heures d’intervention et grâce à l’expertise d’une vingtaine de spécialistes, les fillettes d’un an Bissie et Eyenga Merveille ont pu être séparées et sont aujourd’hui dans un état stable. Une grande première pour l’hôpital Femme-Mère-Enfant de Lyon.

Sommaire

  1. 5 heures d’intervention et une vingtaine de personnes mobilisées
  2. Les fillettes sont dans un état stable

Bissie et Eyenga Merveille, deux jumelles camerounaises âgées d’un an, vont enfin pouvoir vivre comme tous les enfants de leur âge. Dans un communiqué du 13 novembre 2019, l’hôpital Femme-Mère-Enfant des Hospices Civils de Lyon (HCL) a annoncé que l’opération de ces fillettes nées siamoises avait été réalisée avec succès le même jour.5 heures d’intervention et une vingtaine de personnes mobiliséesUne intervention lourde qui aura duré 5 heures et mobilisé deux équipes de spécialistes, une pour chaque bébé, soit une vingtaine de personnes au total. Les nourrissons, reliés par l’abdomen, avaient une partie du foie en commun. “Nous avons instauré un pool d’anesthésistes, de chirurgiens et de réanimateurs et chaque spécialité a évalué et expertisé la prise en charge très spécifique des fillettes”, détaille le professeur Pierre-Yves Mure, chef de service adjoint en chirurgie pédiatrique de l’hôpital. “En tant que spécialiste de la

greffe de foie, je suis intervenu sur cet organe et je n’ai pas eu de complication”, ajoute le Dr Rémi Dubois, praticien de l’établissement. Un véritable travail d’équipe donc, qui a permis à l’un des plus grands hôpitaux pédiatriques de France de réaliser sa toute première intervention de ce type.Les fillettes sont dans un état stableActuellement en réanimation, les fillettes sont dans un état stable. Elles seront ensuite transférées dans le service de chirurgie pédiatrique pour recevoir des soins post-opératoires et de rééducation. “Elles ont été vues, ainsi que leur maman, par un psychologue et leur devenir psychologique et psychomoteur sera surveillé”, précise le communiqué.L’histoire de Bissie et Eyenga, nées le 6 novembre 2018 à Ayos au Cameroun, avait ému la France entière. Leur mère, âgée de 18 ans, avait subi une

césarienne en urgence pour mettre au monde ses enfants. Rejetée par sa famille, elle s’était réfugiée à l’hôpital gynéco-obstétrique pédiatrique de Yaoundé. Le Pr Mure, alors en mission dans l’établissement, avait contacté La Chaîne de l’Espoir pour prendre en charge les deux petites. L’intervention a pu être financée par l’association, les HCL et l’Etat camerounais.Click Here: Geelong Cats Guernsey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *