La peur du noir : c’est génétique !

Quel enfant n’a jamais eu peur du noir ?L’obscurité est toujours une sourced’inquiétude pour les petits. Mais parfois cettephobie de l’ombre est totalement justifiée… parla cécité nocturne !
Dans une récente étude, des médecinsbritanniques rapportent avoir observer deux cas de cette maladierare. Le premier était une fillette de 3 ans qui ne voulaitpas aller dormir, ne voulait jamais quitter sa chambre la nuittombée. Les médecins ont alors découvertqu’elle ne voyait absolument rien dans le noir ou la fortepénombre. Le second enfant était une fille qui secognait partout et tombait souvent. Elle pleurait la nuitdès qu’elle se trouvait seule dans sa chambre maisétait incapable de rejoindre celle de ses parents. Làencore, les scientifiques ont diagnostiqué unproblème de cécité nocturne.
Cette maladie rare est causée par un défautd’accommodation de la vision. Il existe souvent desantécédents familiaux. Les médecins demandentainsi aux parents d’êtres vigilants : si l’un desenfants a très peur du noir et que les problèmes devisions sont fréquents dans la famille, il fautpeut-être envisager un défaut d’accommodation.Le meilleur traitement consiste alors à confier àl’enfant une petite lampe de poche qu’il pourra garderen permanence près de lui…
Source : BMJ, janvier 2003 ; vol. 326 : p.211-212.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *