Kim Kardashian, victime de troubles post-traumatiques, multiplie les crises de larmes depuis l’agression

L’agression qu’a subie Kim Kardashian laissera de nombreuses séquelles. Quelques jours après avoir été braquée, la star de la télévision US connait des troubles post-traumatiques qui l’empêchent notamment de rester seule.

« Elle fond en larmes toutes les cinq minutes. Elle a besoin d’être entourée en permanence ». Kim Kardashian n’a pas encore pleinement récupéré de l’agression qu’elle a vécue dans la nuit du 2 au 3 octobre. Braquée par cinq voleurs, menacée à bout portant d’une arme à feu, bâillonnée, ligotée et enfermée dans sa salle de bain, la femme d’affaires à vécu l’enfer. Si elle a su faire preuve de sang-froid une fois les voleurs partis (et a réussi à se libérer toute seule), elle a avant tout eu peur d’être violée puis tuée. D’après le journal The Sun, qui cite un de ses proches, Kim Kardashian est désormais « traumatisée mentalement ».

Désormais en sécurité auprès de sa famille, la mère de North (3 ans) et Saint (9 mois) aura certainement besoin de longs mois pour se remettre de cette attaque. Habituellement très active sur les réseaux sociaux, Kim Kardashian n’a pour l’instant rien publié depuis la nuit du drame : elle a de toute évidence besoin de se couper de l’extérieur et de se recentrer sur ses proches pour essayer, enfin, d’aller mieux. Son garde du corps Pascal Duvier, qui n’était pas à ses côtés le soir même, a lui trouvé un autre moyen de vivre avec cet échec de sa part : il a juré de traquer les agresseurs de son employeur.

Crédits photos : Famous / Photoshot / VISUAL Press Agency

Click Here: Australia Rugby Shop

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *