Kevin Spacey accusé d’agression sexuelle : des SMS l’accablent

L’affaire d’agression sexuelle dans laquelle l’acteur Kevin Spacey a été inculpé en janvier dernier vient de prendre une nouvelle tournure à son désavantage… Le site TMZ a obtenu certaines nouvelles pièces ajoutées au dossier par les avocats de la victime supposée : des SMS accablants.

Comme le rapporte le site, le jeune homme qui accuse l’ex-star de la série House of Cards d’agression sexuelle, lors d’une rencontre dans un bar de Nantucket en juillet 2016, avait envoyé des messages à sa petite amie au fur et à mesure de la soirée pour lui raconter ce qu’il vivait. “Il a attrapé ma bite genre 8 fois, il a baissé ma braguette et a fait tomber mon pantalon“, écrivait ainsi l’homme en question, adolescent au moment des faits. Il avait d’abord envoyé un message à sa chérie pour lui dire qu’il était tombé par hasard sur Kevin Spacey et qu’ils avaient engagé la conversation jusqu’à ce que l’acteur de 59 ans lui demande son numéro et lui propose de le suivre ailleurs. C’est au fil de la conversation, et alors que l’acteur offrait régulièrement des coups à boire à sa victime supposée, que les choses auraient dérapé…

Click Here: COLLINGWOOD MAGPIES 2019

Parmi les autres SMS présentés par l’accusation, on apprend que l’homme avait aussi raconté son histoire à des amis. “Je suis sérieux. Attendez, j’appelle ma mère. Je suis grave sérieux. Je vous le jure… J’ai picolé, mais je ne raconte pas de conneries“, aurait-il écrit. Les avocats de Kevin Spacey n’ont pas manqué d’attaquer ces messages en relevant que certains avaient été effacés de l’historique de conversation et qu’ils n’avaient pas de chronologie réelle heure par heure. Ils ont ainsi cherché à montrer que l’accusation avait modifié le contexte de la rencontre entre la victime supposée et l’acteur.

Kevin Spacey, qui comparait libre à son procès après avoir été laissé en liberté sous caution par le juge Thomas Barrett, encourt jusqu’à cinq ans de prison.

Pour rappel, outre le dossier de Nantucket, deux autres enquêtes sont en cours à Los Angeles et à Londres, où le comédien a été le directeur artistique de l’un des plus prestigieux théâtres de la capitale britannique, The Old Vic, de 2004 à 2015.

Thomas Montet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *