Karine Le Marchand : cette condition qu’elle a imposée à son équipe pour sa fille Alya

Karine Le Marchand, maman poule d’Alya, 16 ans, a vu sa carrière décoller alors que sa fille n’était encore qu’un enfant. Elle ne s’est pas pour autant laissée emporter par le showbusiness, et l’a toujours faite passer en priorité. Peu importe ce qu’en pensaient ses employeurs.

Les enfants du Paf souffrent souvent de l’absence de leurs parents, dont le planning est rempli de tournages et des événements people. Karine Le Marchand a voulu éviter ce destin à sa fille Alya, 16 ans, qui a grandi préservée des projecteurs. En maman poule, l’animatrice de L’Amour est dans le pré, dont la nouvelle saison démarre ce lundi 26 août, a imposé son rythme à ses employeurs pour pouvoir s’occuper d’elle telle un parent normal.

Click Here: cheap shoe stores

Dans une interview à Femme Actuelle, alors qu’on lui demandait si elle emmenait sa fille sur les tournages comme Michèle Laroque le faisait avec la sienne, elle a répondu : “Pas du tout. Je n’ai pas de longs tournages comme elle.

La mère célibataire, qui vit seule avec la jeune lycéenne et leur chat, s’est confiée sur son rapport à la maternité : “Je suis une maman très coupable. Moi, c’est ma fille qui prime. Par exemple, quand elle était petite, je tournais essentiellement L’Amour est dans le pré le vendredi et le samedi parce que je savais que le vendredi soir ma mère pouvait venir dormir à la maison. Souvent je faisais des réunions à partir de 20h30 quand elle était couchée. A l’époque des Maternelles, je rentrais m’occuper d’elle et je ressortais le soir.” La famille avant tout.

Crédits photos : Bestimage

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *