INFO FRANCE INTER. Le parachute doré de l’ancien patron de Lafarge rattrapé par la justice

Les juges d’instruction du parquet de Paris ont fait saisir les indemnités de départ de quatre anciens cadres ou dirigeants mis en examen dans l’enquête sur le financement du terrorisme en Syrie par Lafarge, a-t-on appris lundi 15 octobre.Cela concerne, en premier lieu, l’ancien PDG français Bruno Lafont. En épluchant ses comptes bancaires, les juges d’instruction ont constaté qu’il avait reçu en 2015 neuf millions d’euros de Lafarge, soit son indemnité de départ et une prime pour la fusion avec le Suisse Holcim. Ils vont en saisir une partie, 2,5 millions d’euros, à titre conservatoire, pour éviter de voir les fonds disparaître.Dans l’hypothèse où un tribunal prononcerait une peine de confiscation d’une partie des biens, en plus d’une éventuelle peine de prison ou une amende, l’argent serait affecté au fond de garantie qui indemnise les victimes du terrorisme.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *