Gros plan sur Sverrir Gudnason, l’adversaire de Shia LaBeouf dans Borg/McEnroe

A l’occasion de la sortie de “Borg/McEnroe”, où il incarne ni plus ni moins que la légende du tennis Björn Borg, gros plan sur la carrière de son interprète, le Suédois Sverrir Gudnason.

1. Sverrir Gudnason
+

© STELLA PICTURES / BESTIMAGE

1. LES DEBUTS AU THEATRE ET A LA TELEVISION

Né de parents islandais, Sverrir Gudnason se passionne depuis tout petit pour le théâtre et monte avec ses camarades de classe plusieurs pièces. Il ne tarde pas à être remarqué par un employé du théâtre de Reykjavik qui le pousse à auditionner pour jouer le personnage principal de “Lumière du Monde” de Halldór Laxness. Le garçon de dix ans obtient le rôle et la pièce est à l’affiche pendant plus d’un an dans la capitale islandaise.

Sverrir Gudnason poursuit sa formation théâtrale en Suède lorsqu’il déménage à Stockholm à ses 12 ans quand son père est nommé professeur à l’institut royal de technologie de la ville. Après le lycée, il commence à multiplier les rôles à la télévision, comme dans les séries “Sexton” (1996 – 1997), “Stora teatern” (2002) et Cleo (2003). C’est toutefois grâce à “How Soon Is Now ?” (2007), série se déroulant dans la ville suédoise de Göteborg entre 1966 et 1976 et suivant le parcours de quatre jeunes dans un contexte de protestation politique, que sa notoriété s’accroît. En 2009 – 2010, il participe à la deuxième saison de la série de films policiers suédois, Wallander : Enquêtes criminelles, inspirés des romans de l’écrivain Henning Mankell.

Valse pour Monica Bande-annonce VO

 

2. PLUSIEURS ROLES DANS DES FILMS SUEDOIS

Côté cinéma, Sverrir Gudnason obtient plusieurs rôles dans des films suédois depuis ses premiers pas au début des années 2000, à côté de ses apparitions télévisuelles. Il apparaît ainsi dans “Secrets de famille” (2001), “A Breach in the Wall” (2003), “6 Points” (2004) ou encore “Den utvalde” (2005). En 2009, sa prestation dans la comédie dramatique déjantée Original est récompensée au Festival International du Film de Shanghai. Le comédien reçoit par la suite deux Guldbagge Awards, le premier pour son personnage dans le biopic Valse pour Monica (2014) et le second pour le thriller Blowfl y Park (2015) dans lequel il campe un ancien joueur de hockey confronté à la disparition de son meilleur ami.

Parallèlement, Sverrir Gudnason est également présent sur les planches, comme ses rôles dans les pièces “Storstadsljus” (2008) et “Les Parapluies de Cherbourg” (2011) en témoignent.

A Serious Game Bande-annonce VO

 

3. DE “A SERIOUS GAME” A “BORG/MCENROE”

En 2016, les choses s’accélèrent au niveau international lorsque Sverrir Gudnason tient le rôle masculin principal de A Serious Game, celui d’un journaliste qui tombe amoureux de la fille d’un artiste peintre à une époque peu propice à la romance. Un an plus tard, il fait face à Shia LaBeouf dans Borg/McEnroe où il incarne ni plus ni moins que le légendaire joueur de tennis Björn Borg. Un rôle ambitieux qu’il n’était pas sûr d’accepter compte tenu du fait qu’il ne se sentait pas proche du tennisman, mais qu’il a finalement choisi d’endosser après s’être documenté sur lui.

Pour se glisser au mieux dans la peau de cette icône du sport, Sverrir Gudnason, qui n’avait jamais pratiqué le tennis, s’est entraîné à ce sport pendant six mois à raison de deux heures par jour. “On avait parfois des doublures pour le film, mais c’était souvent nous, on s’est beaucoup entraîné pour ça, Shia LaBeouf s’est même cassé un orteil ! On faisait du “shadow tennis”, on reproduisait les mouvements exacts, les courses, les coups, mais sans les balles qui étaient rajoutées en CGI”, se rappelle-t-il. 

Borg/McEnroe Bande-annonce VO

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *