Grippe A : ce que les asthmatiques doivent savoir

Hier, l’Académie européenne de l’allergie et de l’immunologie clinique (EAACI) tenait une conférence à Zurich sur le thème des asthmatiques face à la grippe A. “La grippe n’est pas le principal facteur déclencheur des crises d’asthme, mais elle peut causer des réactions graves“, a prévenu le professeur Nikos Papadopoulos, de l’Université d’Athènes.Les personnes souffrant d’affections broncho-pulmonaires telles que l’asthme présentent des risques de complications en cas d’infection par le virus H1N1. Or près d’un européen sur trois souffre d’allergies ou d’asthme, selon l’organisation européenne. Les conséquences d’éventuelles complications dépendent de l’état de santé général du patient. Mais la grippe A, contrairement à la grippe saisonnière, touche particulièrement les enfants et les jeunes adultes. Ainsi, le Pr Papadopoulos indique que “les jeunes asthmatiques doivent prendre des précautions particulières durant une vague de grippe“.L’organisation européenne recommande donc aux asthmatiques, en plus des gestes barrières habituels, d’être particulièrement attentifs à leur état de santé. Il leur est conseillé d’aller consulter un médecin, dès l’apparition de symptômes grippaux (courbatures, forte fièvre, toux et maux de tête). “Un asthme qui n’est pas surveillé de près peut non seulement s’aggraver durant une épidémie de grippe mais aussi représenter un risque : il peut conduire à des crises violentes et même mortelles“, prévient le Pr Papadopoulos. Le risque est d’autant plus important que l’asthme est sévère.En France, les personnes âgés de 2 à 64 ans, souffrant d’affections broncho-pulmonaires dont l’asthme, font partie des groupes prioritaires pour la deuxième vague de vaccination. L’EAACI recommande elle aussi aux asthmatiques de se faire vacciner.Sarah LaînéSource :Communiqué de presse de l’EAACI – 8 octobre 2009PHOTO : REAU ALEXIS/SIPAClick Here: camiseta river plate

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *