Dominique de Villepin vend une partie de son âme

L’ancien chef du gouvernement Chirac se départira, les 28 et 29 novembre à l’hôtel Drouot, de 542 livres, manuscrits, lettres autographes, affiches et photographies.

Dominique de Villepin tourne une page. L’ancien Premier ministre a décidé de se séparer d’une partie de sa bibliothèque politique. Une vente aux enchères aura lieu les 28 et 29 novembre 2013 à l’hôtel Drouot, à Paris. Cette collection regroupe 542 livres imprimés, manuscrits, lettres autographes, affiches et photographies. Elle s’intitule : «Feux et flammes». Parmi les pièces que pourra s’offrir le grand public : une lettre signée de l’empereur Charles-Quint (1535), la première édition de l’essai de Francis Fukuyama, The End of History and the Last Man (1992) ou cette photographie de Toni Frissell, prise le jour du mariage de JFK avec Jacqueline Bouvier, qui montre la fratrie Kennedy unie et décontractée. Autant de trésors amassés par Dominique de Villepin durant ses quarante dernières années. Une collection en forme de portrait. «Il me faut revendiquer d’emblée la part d’intimité qui tisse ses liens entre les pièces de ce catalogue. Car il y a plus que l’ordre des dates, des noms, des lieux ou des rangs : il y a dans cette entreprise l’expression d’une recherche personnelle, d’un itinéraire fait de rencontres et de trouvailles, d’interrogations et de doutes», écrit le ministre-poète dans la préface de présentation de cette vente, voulue comme une invitation au voyage.

Click Here: Athletic Club Jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *