Ce beau geste de Meghan et Harry qui a ému une femme dans la douleur

Le 7 février dernier, Meghan Markle et le prince Harry on demandé à rencontré Viv Johnson, une femme éplorée avec laquelle ils ont passé beaucoup de temps et ont même risqué d’arriver en retard à un engagement auquel ils devaient se rendre dans la soirée.

Le prince Harry et Meghan Markle se sont montrés très attentionnés, le 7 février dernier, à l’égard de Viv Johnson, une mère dont le fils s’est suicidé en mai 2018. Le prince Harry et son épouse ont souhaité la rencontrer avant de se rendre à la cérémonie des Endeavour Awards, qui célèbrent les exploits d’hommes et de femmes militaires blessés ou malades ayant pris part à des défis sportifs et d’aventure au cours de l’année écoulée.

Click Here: Maori All Blacks Store

Comme le rapporte le Mirror, Viv Johnston a perdu son fils Danny âgé de 35 ans, l’an dernier. Il faisait partie du régiment de reconnaissance spéciale d’élite et a passé quatre ans à participer à des missions d’infiltration en Afghanistan et en Irak afin de définir des cibles à abattre. De retour au pays, le jeune homme a souffert d’un trouble de stress post-traumatique. Le prince Harry avait déjà écrit une lettre à la mère quand il a appris le décès de l’ancien militaire.

“Meghan était si gentille et bienveillante. Les deux étaient très sincères et j’étais très émue de les voir se soucier autant de ce qui était arrivé à Danny – ça voulait dire beaucoup,”a ainsi confié cette mère de 62 ans au Sunday People.Le Prince Harry qui a aussi servi en Afghanistan, a également paru très intéressé par “All call signs”, l’association que Viv Johnson a créée pour tenter de déceler les signes avant-coureurs de syndrome post-traumatiques auprès de soldats vulnérables. Il faut dire que le prince Harry, son frère le prince William ainsi que leurs épouses sont très impliqués, par le biais de leur organisation Heads Together dans le combat contre les maladies mentales et souhaitent changer le regard du public sur elles. Le frère de Kate Middleton a d’ailleurs révélé récemment souffrir de dépression.

Le prince Harry et Meghan Markle enceinte de 7 mois sont apparus tellement concernés qu’ils en ont même oublié leurs obligations. “Trois types très affolés sont arrivés à un moment donné et ont dit : ‘Monsieur, nous devons y aller, les gens attendent !’ Et il a dit : ‘Eh bien, je parle !’, et nous avons continué à bavarder,” a ainsi confié cette mère de trois enfants, touchée par la bienveillance du couple royal.

Retrouvez ici tout ce qu’il faut savoir sur la grossesse de Meghan Markle

Crédits photos : EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *