Cannes 2012 : ce que la presse a pensé de “Au-delà des collines”

5 ans après la Palme d’or accordée à “4 mois, 3 semaines et 2 jours”, le Roumain Cristian Mungiu revient en compétition à Cannes avec “Au-delà des collines”. Quel est le verdict de la presse ?

La Croix : “Plusieurs choses frappent (…) D’abord, une remarquable maîtrise formelle, qui lui confère une beauté sombre et apurée (…) et confirme l’exceptionnel talent de Cristian Mungiu. Ensuite, une absence de parti pris qui (…) préserve de toute tentative de jugement, généralisation ou condamnation facile.” [Arnaud Schwartz]

Métro : “Si le sujet du film (le fanatisme religieux) est passionnant, la mise en scène froide et clinique du réalisateur roumain nous a laissés sur le bord de la route.” [Rania Hoballah]

The Hollywood Reporter : “Au-delà des collines est moins marrant que ne devrait l’être n’importe quel film sur des bonnes soeurs lesbiennes et leurs ex psychotiques. Mais c’est une oeuvre forte et captivante, qui confirme le talent de Mungiu, un cinéaste qui murit en racontant des histoires plus universelles que celles qui ne concernent que le passé politique récent de la Roumanie.” [Stephen Dalton]

Chronicart : “(…) en 2h30 rien ou presque ne se passe, parce qu’on est toujours acculé à la littéralité du récit, parce que le film refuse obstinément de dialectiser quoi que ce soit – c’est sa notion du pessimisme (…)” [Murielle Joudet]

Télérama : “(…) ce qui se joue, là, sous nos yeux, échappe aux époques et aux modes. On est dans l’éternel affrontement entre l’aspiration au salut et l’attirance vers la perte. Et c’est fascinant.” [Pierre Murat]

Un extrait de “Au-delà des collines”


Au-delà des collines

Click Here: United Kingdom Rugby Jerseys

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *